L’influence de Chiron et Vesta dans l’interprétation astrologique (Roland Legrand) 23 septembre 2012

Chiron et Vesta associés aux Signes de la Vierge et de la Balance ; hypothèse ou réalité ?

Convaincu par sa découverte, méthodiquement testée et mise à l’épreuve, je cherche depuis
près de quatre décennies à convaincre les esprits rebelles que l’astrologie est utile et qu’il faut
toujours progresser, sans hésiter à s’engager dans des recherches aventureuses, qui ne donnent
parfois rien, mais qui ont toujours le mérite d’améliorer la pratique de cet art plusieurs fois
millénaire, qu’une vie toute entière ne suffira pas à totalement maîtriser.

Chiron et Vesta sont deux astéroïdes.

Le premier serait un résidu de comète prisonnier des champs magnétiques combinés de
Saturne et d’Uranus, au milieu desquels il orbite, faisant le tour du zodiaque en près de
cinquante et un ans.

Le second ne mesure qu’un peu moins de quatre cents kilomètres de diamètres et orbite dans
la bande d’astéroïdes entre Mars et Jupiter en un peu plus de quatre ans. Malgré sa petite
taille, Vesta est visible, à l’œil nu, de la Terre. Il semble que sa constitution soit de nature à
refléter brillamment le rayonnement solaire.

La mythologie fut l’instigatrice des recherches de l’auteur sur ces deux astres.

Chiron, l’un des « bons » centaures de l’Olympe, était un érudit, perfectionniste, féru de
connaissance et passionné par la musique et par la médecine. Blessé par erreur au cours d’un
combat de titans, il choisi d’abandonner son immortalité, seule solution pour abréger ses
souffrances affreuses.

La déesse Vesta était vénérée des Romains. Elle était le centre ou cœur de la ville, où elle
régnait pour en préserver l’équilibre et l’harmonie. Des vierges gardaient et s’occupaient du
temple, où trônait également la représentation d’un phallus.

Le signe de la Vierge est traditionnellement associé au travail, à la santé, au perfectionnisme
et à l’utilisation concrète des connaissances acquises.

Le signe de la Balance est connu pour son symbole de justice et d’équilibre. Les natifs de ce
Signe sont en quête d’harmonie et toujours disposé à sacrifier leur intérêt personnel à celui de
l’autre ou des autres. Il est placé entre la Vierge (les vestales) et le Scorpion (le phallus)…

Il n’en fallait pas plus pour déclencher ma curiosité et mon intérêt pour ces deux astres, que je
vous propose de partager au cours d’une journée d’atelier le 23 septembre 2012.

Roland Legrand

Contact :
martine@edp.reducmiz.com